Sélectionner une page

Pour la démocratie et le pluralisme au Conseil régional d’Ile-de-France

La France est une République démocratique. Par sa Constitution, son Histoire sociale et politique, le peuple a souhaité que la France embrasse la République, les libertés individuelles et collectives qu’elle offre, protège et fait grandir. Elle garantit les expressions pluralistes des opinions et la participation équitable des partis et groupements politiques à la vie démocratique de la Nation.

En consacrant une République décentralisée, la Constitution a reconnu le fait démocratique local. Par l’élection de 500 000 élus locaux qui font vivre les institutions, les citoyennes et citoyens réaffirment régulièrement leur souhait de faire communauté malgré un essoufflement démocratique perceptible. Ils attachent également une importance capitale à ce que leurs idées et aspirations soient représentées et proposées dans le débat public.

Les idées pluralistes et la diversité des forces politiques structurent notre République. Elles ont façonné notre Histoire récente, ponctuée de débats politiques contradictoires et mémoriaux mais aussi de concorde nationale dans les moments de joie, de guerre comme de deuil.

Depuis plus d’un siècle, le Parti Communiste Français participe à la vie démocratique de notre pays. En 1944, l’adoption de l’amendement du communiste Fernand Grenier ouvrit le droit de vote aux femmes. Deux ans plus tard, 33 députées étaient élues dont 17 communistes, 10 gaullistes et 6 socialistes. Le PC, aux côtés de toutes les forces issues de la Résistance, fut de ceux qui ont bâti le Conseil National de la Résistance, participa au gouvernement provisoire et reste aujourd’hui un parti de gouvernement, représenté dans les deux chambres. En 2023, il assure la gestion de plus de 700 communes en France dont 34 en Ile-de-France.

Sa représentation par un groupe d’élus au sein du Conseil régional d’Ile-de-France est aujourd’hui remise en cause. L’augmentation arbitraire du nombre d’élus nécessaires à la constitution d’un groupe politique à la Région Île-de-France se solderait par la disparition pure et simple de la voix des communistes dans l’hémicycle mais aussi les possibilités d’expression de toutes les familles politiques souhaitant faire groupe.

Cette évolution en cours de mandat – si elle était adoptée le 31 mai prochain – serait, pour notre part, contraire à la volonté des électeurs et inacceptable. Elle concourrait directement et indirectement à l’essoufflement démocratique, une part croissante de la population ne s’estimant plus représentée dans les lieux de décision.

En nous joignant à cet appel, au-delà de nos familles et idées politiques respectives, nous exprimons notre attachement au pluralisme et à une assemblée régionale représentative du suffrage. Nous invitons l’exécutif du Conseil régional d’Ile-de-France à la raison et au respect des oppositions élues, indispensables pour que vive la République démocratique et sociale.

 

Premiers signataires de l’appel :

Eliane Assassi, Sénatrice, Présidente du groupe Communiste Républicain Citoyen et Ecologiste

Pierre Bédier, Président du Conseil départemental des Yvelines

Jacqueline Belhomme, Maire de Malakoff, membre du bureau exécutif de l’Association des Maires de France

Laurent Cathala, Maire de Créteil, ancien Ministre

André Chassaigne, Député, Président du groupe Gauche Démocrate et Républicaine

Olivier Faure, Député, Premier secrétaire du Parti Socialiste

Guillaume Gouffier-Valente, Député

Jérôme Guedj, Député

Benoit Hamon, Conseiller régional d’Ile-de-France, ancien Ministre

Sacha Houlié, Député, Président de la commission des lois

Guillaume Lacroix, Président du Parti Radical de Gauche

Hadrien Laurent, Conseiller régional d’Ile-de-France

Anicet Le Pors, ancien Ministre

Céline Malaisé, Conseillère régionale d’Ile-de-France, Présidente du groupe Gauche Citoyenne, Ecologiste et Citoyenne

Christian Métairie, Maire d’Arcueil

Marie-Noëlle Lienemann, Sénatrice

Jacques JP Martin, Maire de Nogent-sur-Marne

Philippe Rio, Maire de Grigny, Président de la Coopérative des élus

Fabien Roussel, Député, Secrétaire national du Parti Communiste Français

Laurent Saint-Martin, Conseiller régional d’Ile-de-France

Aurélie Taquillain, Conseillère régionale d’Ile-de-France, Présidente du groupe Majorité Présidentielle

Rachid Témal, Sénateur

Prisca Thevenot, Députée

Stéphane Troussel, Président du Conseil départemental de Seine-Saint-Denis

Louis Vogel, Maire de Melun

 

Vous souhaitez rejoindre cet appel, écrivez-nous à groupegauchecom.idf@gmail.com

 

 

Page generated in 1,185 seconds. Stats plugin by www.blog.ca
Share This