Sélectionner une page

La Commission permanente du 7 février 2022 a été marquée par une intense tension au sein de la majorité régionale et le vote de subventions fulfureuses et le retrait de l’une d’entre elles à la demande de notre groupe.

Retrouvez l’ordre du jour de cette Commission permanente : Ordre du jour définitif

L’intégralité des rapports et des délibérations tels que votés : Délibérations votées et les rapports CP 2022-279 et CP 2022-300

Les amendements déposés par les groupes politiques : Motions et amendements déposés par les groupes (classés par groupe politique)

Quand la droite flirte avec les milieux catholiques intégristes !

Une subvention de 393 008 € au lycée privé sous contrat Stanislas situé à Paris a été votée lors de cette commission permanente. Les pratiques éducatives au sein de cet établissement font l’objet de plusieurs témoignages et de documents indiquant l’application aux élèves de règles sexistes, homophobes et autoritaires.

Aussi, des enquêtes journalistiques décrivent un établissement où la non-mixité est prônée ainsi que l’opposition à la contraception et à l’IVG, la condamnation de l’homosexualité ou encore la promotion des thérapies de conversion. Certain.es ancien.nes élèves y dénoncent également des violences physiques et morales ainsi que des humiliations.

La Région ne peut pas participer au financement du fonctionnement d’un tel établissement qui ne respecte pas les obligations légales et les valeurs de la République. Nous avons donc demandé à l’exécutif régional de suspendre cette subvention et de saisir l’Education nationale afin qu’une enquête soit diligentée.

Nos demandes ont été catégoriquement rejetées par Valérie PÉCRESSE qui démontre une énième fois la proximité idéologique de la droite régionale avec les thèses de la Manif pour Tous et des milieux ultra-catholiques les plus rigoristes. Notre groupe dénonce la passivité complice de la droite régionale et ne compte pas en rester là. Nous avons immédiatement saisis Pap NDIAYE, Ministre de l’Education Nationale.

Privatisation de la formation des enseignant.es : Valérie Pécresse main dans la main avec Emmanuel Macron !

Valérie Pécresse est passée en force malgré nos alertes. Elle a voté la mise à disposition d’un lycée entier du 4 au 22 juillet à l’association « Le Choix de l’Ecole ».

Cette association fait l’objet de nombreuses critiques émanant de syndicats d’enseignants ou d’inspecteurs de l’Education nationale qui décrivent qu’elle œuvre pour faire avancer le modèle libéral dans le service public en lui substituant des initiatives privées de recrutement et de formations de futurs enseignants, qui dénoncent le mélange des genres avec notamment des jurys de sélection composés de membres d’entreprises finançant l’association et formatant ainsi les formations reçues et les attendus…

La Région Ile-de-France accompagne ce mouvement de la privatisation de la formation des enseignants en louant un lycée tout entier à cette association. Nous ne comptons pas la laisser faire !

 

Mauvaise gestion de la droite + canicule = piscine fermée !

Le 20 mai dernier, en commission permanente, l’exécutif découvrait la non-réouverture de l’espace baignade de l’île de loisirs du Port-aux-Cerises. Cette fermeture prolongée à la période estivale est particulièrement pénalisante pour les usagers de l’île de loisirs, alors qu’une canicule historique frappe l’Ile-de-France.

Cette fermeture prolongée a fait l’objet d’un vif débat entre des membres du syndicat mixte d’études de la base de plein air et de loisirs (SMEAG) et le Vice-Président Patrick KARAM, avec le souci d’identifier les responsabilités des uns et des autres par médias interposés sans toutefois s’engager sur une date de réouverture.

La date précise de réouverture de l’espace nautique reste inconnue à ce jour…

Armes létales : la droite régionale encore et toujours hors la loi !

Avec le groupe Pôle Ecologiste, nous attaquons chaque délibération attribuant des subventions régionales pour l'achat d'armes létales à usage des polices municipales. En effet, une telle aide régionale ne repose sur aucun cadre légal. Malgré plusieurs rappels à la loi, la droite régionale s'obstine quitte à faire prendre des risques financiers et juridiques importants à la collectivité...

Incapable de justifier des subventions à Bouygues et Derichebourg, la droite régionale persiste et signe !

Notre groupe a levé deux beaux lièvres : deux subventions fumeuses pour Bouygues et Derichebourg. Pour rappel, le groupe Derichebourg est un gros pourvoyeur de marchés et de délégations de services publics. Il réalise des résultats financiers exceptionnels avec un chiffre d’affaires de 3 616 millions d’euros en 2021 (+8,6% par rapport au CA 2020) et un résultat net de 174 millions d’euros (+41% par rapport au résultat net 2020). Les prévisions pour 2022 projettent un chiffre d’affaires historique de 4 833 millions d’euros et un résultat net en forte hausse à 288 millions d’euros. Le contenu du projet mais aussi la situation financière de Derichebourg ne justifient pas l’engagement d’argent public dans ce projet privé. Par ailleurs, les éléments fébriles en réponse aux questions posées par notre groupe lors de la commission des finances du 1er juillet 2022 ont conforté le caractère hasardeux de la participation régionale à ce projet.

Jeux Olympiques et Paralympiques : l'exécutif refuse d'informer l'opposition

A nos questions et amendements demandant des informations sur les coûts des Jeux, l'exécutif régional a vérouillé la discussion ! Circulez, il n'y a rien à voir ! Alors que les coûts de la construction des sites olympiques augmentent, la droite régionale refuse d'informer l'opposition malgré les conséquences budgétaires pour la région !

Notre groupe parvient à faire retirer, pour la seconde fois, une subvention à une école partenaire de Marion Maréchal

Après un premier échec en mars 2022, la droite a tenté de faire voter une seconde fois une subvention à une université privée maronite du Grand Beyrouth... par ailleurs partenaire de l'école de Marion Maréchal ! Prise la main dans le sac, la droite a reculé une nouvelle fois !, Céline Malaisé

Retour à 100% de l'offre de transport : c'est toujours non pour Valérie Pécresse !

Malgré la 7ème vague pandémique, aucune délibération ne reviendra sur la baisse de l'offre ! Aucune amélioration n'est prévue sur le réseau ferré à l'exception du RER E qui devrait revenir à la normal uniquement aux heures de pointe en septembre ! Rien de nouveau sur les bus, les métros, ni les trams !

72 000€ de subvention régionale pour un salon situé à 8 736 km de Paris ! Bienvenue à Las Vegas !

L’édition 2023 du salon professionnel du Consumer Electronics Show (CES) à Las Vegas (Nevada, Etats-Unis), situé à 8 736 kilomètres de l’Ile-de-France, serait « un événement de visibilité pour le secteur numérique en Île-de-France ». La participation régionale sur le Pavillon French Tech permettrait à une quinzaine de startups franciliennes d’y participer et d’être exposées. Pour cela, 72 000 € ont été débloqués par la Région Ile-de-France. Pourtant, les retombées concrètes pour les Francilien.nes d’une telle participation financière extraterritoriale n’ont jamais été démontrées malgré les demandes formulées régulièrement. La survie du Consumer Electronics Show (CES) de Las Vegas n’étant pas engagée par un retrait de la Région Ile-de-France, nous avons demandé d'arrêter ces financements. En vain !

Tremblement de terre meurtriers en Afghanistan : la droite (encore) prise en défaut de solidarité !

Par amendement, nous proposions que la Région aide les ONG françaises qui interviennent auprès des victimes des tremblements de terre meurtriers de juin 2022. Malgré le soutien de toute la gauche rassemblée, la droite régionale n'a pas souhaité cette aide... sans aucune explication., Céline Malaisé

Page generated in 1,150 seconds. Stats plugin by www.blog.ca
Share This