Sélectionner une page

C’est désormais officiel : la commission d’enquête publique relative à la création d’un vertiport sur le quai d’Austerlitz à Paris émet un avis défavorable à ce projet et au développement des taxis volants commerciaux en Ile-de-France. Ce projet constituait le cheval de Troie d’un réseau de liaisons commerciales de taxis volants par eVTOL (et à terme par drones), envisagé dans un premier temps de Roissy CDG à Paris puis Saint-Cyr – L’Ecole en passant par Le Bourget et Issy-les-Moulineaux.

Cet avis défavorable constitue une victoire pour toutes les personnes qui se sont estimées lésées par un projet éloigné de l’intérêt général, mené en catimini. L’organisation d’une enquête publique limitée à deux arrondissements parisiens et à la seule infrastructure du vertiport confirmait cette volonté de restreindre l’information et de ne pas informer les populations qui seront survolées.

Cette méthode a été vivement dénoncée par notre groupe avec les Maires des 13ème et 14ème arrondissements de Paris, d’Ivry-sur-Seine, du Kremlin-Bicêtre, de Gentilly et de Malakoff qui n’ont pas été informés du projet malgré le survol de leurs habitant.es par les eVTOL au départ et l’arrivée du vertiport parisien.

Nous saluons le travail du commissaire enquêteur qui, malgré les enjeux industriels et la pression politique, a entendu les arguments et les inquiétudes exprimés par la population et les élu.es. La lecture des conclusions du commissaire enquêteur – jointes – confirme tous les arguments que nous avions exposé et l’utilisation d’arguments biaisés de la part des promoteurs du projet.

Sans attendre les conclusions de l’enquête publique, la Région et la Métropole ont annoncé des subventions considérables dont 1,5 million d’euros votés par la Région. En dépit des réserves de l’Autorité Environnementale et des avis exprimés lors de l’enquête publique, ADP avait d’ores et déjà fixé la date du premier vol, le 6 août 2024. Cet avis défavorable vient stopper cet emballement. Nous regrettons que l’utilisation d’arguments trompeurs par ADP vienne fragiliser le développement ultérieur de liaisons sanitaires par eVTOL auxquelles nous ne sommes pas opposés.

A la lumière de cet avis défavorable à la délivrance de l’autorisation ministérielle indispensable au projet, nous demandons au nouveau Ministre des Transports de clouer au sol ce projet et de se concentrer sur la galère des usagers des transports du quotidien.

Céline Malaisé

Présidente de la Gauche Communiste, Écologiste et Citoyenne

 

Retrouvez l’avis du groupe déposé dans le cadre de l’enquête publique : Avis du groupe GCEC sur les taxis volants – Vertiport Quai d’Austerlitz

Retrouvez le communiqué commun du groupe avec les Maires des 13e et 14e arrondissements de Paris, d’Ivry-sur-Seine, Le Kremlin-Bicêtre, Gentilly et Malakoff : Communiqué commun Paris-Banlieue

Page generated in 1,054 seconds. Stats plugin by www.blog.ca
Share This