Sélectionner une page

Le 1er septembre 2023, 1,2 million d’abonnés au pass Imagine R verront son prix bondir de 7,5 % soit une hausse de 15 euros. Symboliquement, le seuil des 40 € mensuels sera dépassé pour ce titre de transport au cœur du budget des familles puisqu’il concerne les collégien.nes, lycéen.nes, étudiant.es et apprenti.es.

Alors que l’Ile-de-France a connu en 2023 des hausses tarifaires inédites depuis la création du syndicat des transports, elles sont appelées à se poursuivre en 2024. En effet, Valérie Pécresse, Présidente d’Ile-de-France Mobilités et Clément Beaune, Ministre des Transports, ont conclu un accord de salon pour mobiliser de nouvelles ressources pour Ile-de-France Mobilités en mettant à contribution les collectivités membres d’Ile-de-France Mobilités, de nouvelles ressources fiscales mais aussi les usagères et usagers des transports.

Par courrier daté du 17 juillet 2023, le Ministre des Transports confirme que les nouvelles recettes fiscales allouées à Ile-de-France Mobilités représenteraient 52% de ses besoins de financement. Cela implique que 48% de ses besoins reposeront sur un nouvel effort des collectivités et sur une hausse tarifaire que Valérie Pécresse soutient. En effet, cette répartition a été accepté dès le lendemain par la Présidente d’Ile-de-France Mobilités, sans même consulter toutes collectivités membres du syndicat.

Vers une hausse des tarifs conséquente en 2024 : jusqu’à 10 % ?

Alors que les besoins de financement en fonctionnement sont estimés entre 500 et 800 millions d’euros pour 2024, dont 200 millions pour l’offre liée aux Jeux de Paris 2024, faire reposer sur les usagers et les collectivités la mobilisation de 250 à 400 millions d’euros annoncent des hausses tarifaires à nouveau conséquentes, pouvant atteindre 10% dans un scénario pessimiste. Pour rappel, une hausse de 1% des tarifs dégage une augmentation des recettes de l’ordre de 30 millions d’euros par an. Dès 2024, le prix du passe Navigo se rapprochera dangereusement des 90 euros par mois.

Après avoir ignoré les problèmes de financement d’Ile-de-France Mobilités depuis 2020 et avoir promis un gel du passe Navigo durant la campagne des élections régionales, Valérie Pécresse fait donc payer la facture en plusieurs fois aux usagères et aux usagers.

300 euros en plus en un an pour une famille francilienne !

Dans les transports comme dans les lycées, la Présidente de Région ponctionne les ménages. A titre d’illustration, en prenant en compte la hausse annuelle des passes Navigo, la hausse des passes Imagine R, le dégel des tarifs de la cantine dans les lycées, les décisions exclusives de la Région représentent une ponction de 301 € de plus par rapport à 2022 pour une famille comptant 3 enfants dont 2 lycéens ! Cette addition salée démontre que la droite régionale participe fortement à la réduction du pouvoir d’achat des Francilien.nes et tout particulièrement des familles..

 

Les élu.es de la Gauche Communiste, Écologiste et Citoyenne

Céline Malaisé, Présidente de groupe

Vanessa Ghiati, Colette Gergen, Cécile Dumas,

Fabien Guillaud-Bataille Didier Mignot, Lamine Camara

 

 

Page generated in 0,786 seconds. Stats plugin by www.blog.ca
Share This