Sélectionner une page

Le budget 2024 présenté par Valérie Pécresse constitue un véritable tournant dans la mandature 2021-2028. Après 8 années à la tête de la collectivité, les errements de l’exécutif rejaillissent et grèvent lourdement les finances de la Région.

Dernière erreur en date, le protocole signé le 26 septembre 2023 entre la Présidente de Région et le Ministre des Transports pour de nouvelles recettes en faveur du fonctionnement d’Ile-de-France Mobilités. Ce protocole ne règle rien : il ne couvre pas durablement les besoins financiers et pèse de façon disproportionnée sur les usagers des transports et les collectivités.

Pour tenir les engagements pris, Valérie Pécresse fait le choix de réduire drastiquement certaines politiques publiques dont les dépenses en faveur de l’environnement et de l’aménagement, fracturant au passage un peu encore sa majorité et réduisant les investissements face à l’urgence climatique.

Ce budget 2024 proposera notamment des coupes sans précédent dans plusieurs organismes associés et une compression des dépenses de personnel qui ne pourra que fragiliser le service public régional.

Depuis 2015, force est de constater que ce service public a été affaibli. Les postes vacants gangrènent le fonctionnement des lycées et leur rénovation. Le plan d’urgence pour les lycées est revu à la baisse. Les actions en faveur de l’insertion et la formation sont réformées au profit du chiffre et au détriment de l’humain. Les transports publics connaissent un niveau de défaillance inédit à quelques mois des Jeux de Paris 2024, conséquence implacable après 8 années de mauvais choix…

Alors que le vernis craquelle enfin et révèle l’héritage que laissera Valérie Pécresse à la tête de la Région, notre groupe d’opposition s’efforce avec sérieux de contre-carrer les mauvais coups de la droite. Nous tenterons cela lors du vote du budget 2024 et tout au long de l’année, avec persévérance, alors même que le débat démocratique au sein du Conseil régional a été réduit à peau de chagrin par cette même droite.

Nous proposerons un projet alternatif articulé autour de 100 propositions concrètes, apportées au débat budgétaire par voie d’amendement.

Céline Malaisé

Présidente du groupe La Gauche Communiste, Écologiste et Citoyenne

Page generated in 1,230 seconds. Stats plugin by www.blog.ca
Share This