Sélectionner une page

Télécharger ici

Le Rassemblement National (RN), héritier direct du Front National, est parvenu une nouvelle fois à se hisser au second tour de l’élection présidentielle.
Après plusieurs années de stratégie de dédiabolisation, ce parti politique tente de dissimuler son idéologie néofasciste contraire aux valeurs de la République et menaçant la démocratie.
S’appuyant sur certaines colères et peurs, la famille Le Pen s’emploie, depuis les années 1950, à attiser la haine et à déstabiliser la société en cherchant à la diviser.
Dans l’hémicycle régional, les générations successives d’élu.es communistes s’opposent avec fermeté aux élu.es et aux propositions frontistes devant une droite régionale qui se montre, parfois, complaisante. Racistes, anti-républicaines, anticonstitutionnelles, révisionnistes, négationnistes… les idées du clan Le Pen et consorts sont incompatibles avec l’Etat de droit et les libertés fondamentales et ne règlent ni l’urgence sociale, ni l’urgence environnementale.
L’analyse des propositions des élu.es RN au sein du Conseil régional depuis plusieurs années démontre que celles-ci esquissent un projet mortifère. Ils attisent des peurs, les construisent, stigmatisent une partie des nôtres… Ils se désintéressent d’améliorer la vie des Francilien.nes allant jusqu’à expliquer que la Région doit disparaître.
Entre racisme, populisme, réécriture de l’Histoire et déconnexion avec le monde réel, redécouvrez ce qu’est le RN, ce qu’il n’a jamais cessé d’être : une officine familiale néofasciste qui n’aime ni l’Histoire de France, ni les Français.es, ni les peuples. Parce que nous les côtoyons, nous versons ces éléments afin de contribuer à démasquer le discours mortifère du RN qui dupe trop de nos concitoyen.nes.
Dimanche 24 avril, nous appelons à battre Marine Le Pen. En responsabilité, nous utiliserons pour cela le bulletin du président sortant dont nous continuerons à combattre la politique. Hier comme demain, nous continuerons le combat contre les idées de l’extrême-droite et contre les droites dont les compromissions l’alimentent et qui mettent en danger notre pays.
 
Céline MALAISÉ
Présidente de la Gauche Communiste, Écologiste et Citoyenne
Page generated in 1,117 seconds. Stats plugin by www.blog.ca
Share This