Sélectionner une page

Un an sous Pécresse : la Région, laboratoire politique de la droite

Déc 13, 2016 | Communiqués

Il y a un an, Valérie Pécresse devenait présidente de la Région Ile-de-France. Coups de com’ permanents, multiplication des annonces… Depuis son arrivée, cette stratégie bien rodée est là pour cacher l’essentiel : la mise en œuvre à marche forcée d’un programme antisocial très cohérent contre l’Ile-de-France. Car notre Région n’est plus au service des Francilien-ne-s, elle est devenue un laboratoire politique de la droite en préparation de 2017.

Pécresse, c’est la destruction de tous les dispositifs de solidarité : de la suppression de la tarification sociale des transports pour les bénéficiaires de l’AME à la liquidation de l’aide régionale pour l’hébergement d’urgence, en passant par la fin des bonifications des aides régionales aux territoires les plus défavorisés.

Pécresse, c’est l’attaque contre les plus fragiles. C’est le détricotage du Passe Navigo unique, avec la première augmentation de 3€ votée cet été. C’est la casse du logement social, notamment dans les communes qui en ont le plus besoin et qui respectent la loi SRU.

Pécresse, c’est le dogme de l’austérité et des 400 millions d’euros à sabrer dans les dépenses régionales, en plus de l’austérité imposée nationalement par le gouvernement. C’est le plan social à la Région et la désorganisation des services. La haine de la fonction publique, notamment territoriale, passe pour la droite avant la nécessaire qualité du service rendu aux Francilien-ne-s. Ce sont aussi les mauvais coups portés au monde associatif, avec la baisse systématique des subventions.

Pécresse, c’est le sacrifice de l’égalité comme cadeau aux élus les plus réactionnaires de sa majorité. Centre Hubertine Auclert, Institut Emilie du Châtelet, Marche des Fiertés, campagne anti-VIH : toutes les politiques contre le sexisme ou l’homophobie ont été rabotées ou sabordées.

Il y a un an, le groupe Front de gauche s’est engagé à combattre cette politique au service des plus riches, mais aussi à construire une alternative crédible pour l’Ile-de-France. Avec tous celles et ceux qui font avancer notre Région au quotidien, nous continuerons et amplifierons en 2017 cet indispensable travail de résistance et de construction citoyenne.

Le 13 décembre 2016

Sur les réseaux


Newsletter


Communiqués


Page generated in 1,006 seconds. Stats plugin by www.blog.ca
Share This