Sélectionner une page

La droite utilise la citoyenneté pour encore diviser

Oct 14, 2016 | Communiqués

Jeudi 13 octobre au Conseil régional, à l’occasion du rapport sur le « soutien régional aux expressions citoyennes », la droite a dévoyé de façon inadmissible la politique régionale de citoyenneté.
Au prétexte d’un amendement de dernière minute, destiné à exclure des subventions régionales « les associations ou manifestations appelant à la haine », l’exécutif régional a uniquement ciblé de manière insidieuse les associations appelant à la campagne BDS (Boycott Désinvestissement Sanction) contre les produits issus des colonies israéliennes.

Pour Céline Malaisé, présidente du groupe Front de Gauche, « sur le fond, ce procédé visant à interdire une action citoyenne de protestation, par des moyens pacifiques, contre le non-respect du droit international par l’État d’Israël, est proprement scandaleux.

Sur la forme, il est tout aussi inadmissible de faire délibérer l’assemblée régionale par la force et dans l’improvisation sur des questions d’une si haute importance.

Par ces méthodes antidémocratiques et mensongères, Valérie Pécresse et son exécutif tournent le dos à la politique extérieure de la France promue par Jacques Chirac. Ils se déshonorent, et jouent aux pyromanes en attisant les haines. Le message adressé, inscrit dans la pensée néo-conservatrice de choc des civilisations, est dévastateur.»

Le 14 octobre 2016

Sur les réseaux


Newsletter


Communiqués


Page generated in 1,094 seconds. Stats plugin by www.blog.ca
Share This