Sélectionner une page

Effets d’annonce et précarité : le redressement du tourisme selon Pécresse

Nov 2, 2016 | Communiqués

Valérie Pécresse a présenté son « plan de redressement » pour le tourisme en Ile-de-France. Comme souvent, la présidente de Région communique sur des mesurettes : un titre de transports unique, le CityPass, et un site internet, Welcome to Paris Region. Cela est bien dérisoire alors que si rien ne vient enrayer la baisse de la fréquentation touristique, 260 000 emplois peuvent être menacés dans notre Région.

Plutôt que d’annoncer de nouveaux gadgets, Valérie Pécresse devrait améliorer la qualité de vie des Francilien-ne-s et lutter contre les inégalités entre les territoires. Pour sûr, que la vision de Pécresse du développement d’un tourisme quasi-exclusivement de luxe ne prend pas en compte ces préoccupations. Renforcer le soutien de la Région aux transports, à la culture, aux loisirs, ainsi qu’aux associations œuvrant dans ces domaines permettrait pourtant de rendre plus attractive notre Région. Ce sont ces mesures qui seraient du ressort de la Région et de sa présidente ; le reste devrait incomber à l’Etat et au gouvernement.

Pour notre groupe, si le développement du tourisme est essentiel, il doit se faire en lien avec le développement social et solidaire dont la Région a besoin.
Et, pour l’emploi, Valérie Pécresse propose à des stagiaires d’accueillir et d’informer les touristes pour une rémunération de 250€. D’ici l’été, 1000 jeunes seraient concernés, pour un budget d’un million d’euros.

Pour Céline Malaisé, présidente du groupe Front de Gauche, «Au-delà, d’une mesure qui participe à la dégradation des métiers du tourisme, il est aberrant qu’une ancienne ministre de l’Enseignement supérieur confonde à ce point stage et emploi pour les jeunes. S’il permet de gagner en expérience professionnelle, le stage est avant tout un temps de formation validé pédagogiquement. Aux côtés des organisations étudiantes, nous rappelons que les jeunes ne sont pas corvéables à merci, mais attendent une vraie formation puis un vrai premier emploi, ambition à laquelle la Région doit contribuer plus fortement. »

Le 2 novembre 2016

Sur les réseaux


Newsletter


Communiqués


Page generated in 1,025 seconds. Stats plugin by www.blog.ca
Share This