Sélectionner une page

Grigny : stop aux mensonges de Mme Pécresse

Oct 12, 2016 | Communiqués

Ce matin en pleine Commission permanente du Conseil régional, Mme Pécresse a profité d’un débat sur la politique de subvention aux associations de prévention pour évoquer le cas de l’association « Vie-Enfance-Espoir » à Grigny (91).

Selon les dires de la présidente de région, le maire communiste Philippe Rio aurait retiré pendant l’été et de manière infondée les locaux municipaux à cette association. Il est curieux que le cas d’une association sur les 200 000 que compte notre région préoccupe tant la présidente qu’elle se donne la peine de l’évoquer en commission permanente.

Pour ce qui est de « Vie-Enfance-Espoir », nous tenons à rappeler les motifs du retrait des locaux, au sein de la maison associative, exposés par le Maire de Grigny dans son courrier du 5 septembre dernier :
– l’absence de conventionnement avec la mairie de Grigny depuis 2008
– l’absence de certificat d’assurance pour l’occupation du local
– le changement de la serrure du local, entorse grave aux règles de sécurité propre aux lieux accueillant du public.

Pour Céline Malaisé, « il faut en finir avec les polémiques sans fondement. Si Mme Pécresse est vraiment attachée aux politiques publiques en direction du monde associatif, elle aura l’occasion de le manifester très vite, en votant le « Plan de sauvegarde des associations franciliennes » proposé par le Front de gauche à l’occasion de la séance régionale des 13 et 14 octobre ! ».

Le 12 octobre 2016

Sur les réseaux


Newsletter


Communiqués


Page generated in 1,766 seconds. Stats plugin by www.blog.ca
Share This