Sélectionner une page

Mises en concurrence : une attaque de plus de V. Pécresse contre le service public de transports !

Fév 9, 2018 | Communiqués, Transports

Valérie Pécresse a décidé de mettre à l’ordre du jour du conseil d’Ile-de-France Mobilités du 14 février un ensemble de mesures de mise en concurrence sur plusieurs lignes de tramway et de bus franciliennes. Les élu.e.s Front de gauche d’Ile-de-France et leurs administrateurs à IDF Mobilités dénoncent ces mesures, qui sont un grave danger pour le service public de transports francilien.

Pour Fabien Guillaud-Bataille, conseiller régional et administrateur d’IDF Mobilités, « Valérie Pécresse veut engager le mise en concurrence de lignes importantes comme le Tram T9 et les réseaux de bus Bord de l’eau, de Sénart, du Mantois et du Grand Ouest. Ce passage en délégation de service public est une menace sur la qualité de service des transports de notre région. Une menace également pour l’emploi et les salariés. La mise en concurrence des différents opérateurs entrainera inévitablement une baisse des rémunérations du secteur et un abaissement des conditions sociales des salariés concernés ; avec toutes les conséquences que cette précarisation a sur le service rendu aux usagers, comme on l’observe dans de nombreux services publics, bien au-delà des transports, dans la santé, la poste, etc.”.

Pour Céline Malaisé, présidente du groupe Front de Gauche, « nous demandons qu’IDFM intervienne auprès du gouvernement, pour que soit créé un socle social harmonisé pour tous les salariés du secteur des transports de notre région, et ainsi les protéger du dumping social programmé. Ces derniers et leurs syndicats ont formulé des demandes en ce sens, ils doivent être entendus ! »

Paris, le 9 février 2018

Sur les réseaux


Newsletter


Communiqués


Page generated in 1,771 seconds. Stats plugin by www.blog.ca
Share This