Sélectionner une page

Le plan social de Pécresse dévoilé : 164 emplois en danger à la Région !

Nov 9, 2016 | Communiqués

En juillet dernier, lorsque Pécresse annonçait son « plan de départs volontaires » contre indemnités pour les agent-e-s du siège, nous alertions sur un plan social déguisé en cours. Depuis lundi 7 novembre, avec l’annonce de dernière minute en comité technique (en l’absence de plusieurs représentant-e-s du personnel) de 164 suppressions de postes, c’est clair. La droite a tombé le masque ! C’est une nouvelle marque de mépris envers les agent-e-s, après le projet d’accord-cadre proposant aux agent-e-s de s’évaluer les uns les autres, et après la marche forcée vers les open space.

Pour Michel Jallamion, élu régional : « C’est une nouvelle attaque contre les agent-e-s de notre collectivité ! Alors que l’on pourrait profiter des marges induites par le déménagement à St-Ouen pour renforcer certaines missions et en internaliser d’autres, l’inverse est fait. Pécresse fait le choix des coupes dans le personnel au détriment du service public régional ».

Céline Malaisé, présidente du groupe, indique que : « Les élu-e-s Front de gauche seront pleinement mobilisés aux côtés des agents de la Région. Ils défendront les emplois et les conditions de travail face au plan social prôné par la droite. L’Ile-de-France ne doit pas être un laboratoire expérimental des propositions des candidats à la primaire de droite. »

Le 9 novembre 2016

Sur les réseaux


Newsletter


Communiqués


Page generated in 1,748 seconds. Stats plugin by www.blog.ca
Share This