Sélectionner une page

Pour une police au service de toutes et tous, sur tous les territoires !

Mar 29, 2017 | Communiqués

Le projet ministériel de redécoupage des circonscriptions de police dans plusieurs départements d’Ile-de-France suscite aujourd’hui l’inquiétude légitime des habitants et des élus concernés.

Le risque est grand, avec cette réforme, de voir le nombre de commissariats et les effectifs de police se réduire encore davantage sur des territoires comme la Seine-Saint-Denis ou le Val-de-Marne, où les manques sont déjà criants.

Pour Céline Malaisé, présidente du groupe Front de Gauche, « les tensions et la méfiance très fortes entre les habitants et la police dans certains quartiers témoignent de la dégradation constante du service public de la sécurité depuis des années. La politique du chiffre avec des moyens toujours réduits, qui prévaut depuis Sarkozy, est catastrophique. Alors qu’il est urgent de réinvestir davantage pour une police républicaine au service de toutes et tous, sur tous les territoires, le Gouvernement choisit d’aggraver la situation, c’est incompréhensible ! »

Pour Fabien Guillaud-Bataille, conseiller régional, « cette réforme éloignerait encore davantage le service public des citoyens. Il faut à l’inverse retisser un lien positif et de proximité entre la police et les populations. C’est d’abord le rôle de l’État. De son côté, Madame Pécresse, préfère valider le désengagement de l’État avec un “bouclier de sécurité” soutenant le développement des polices municipales. Elle devrait à l’inverse intervenir activement auprès de l’État et relayer les demandes des territoires. Elle doit aussi, concernant ses propres prérogatives, donner davantage de moyens à la prévention et à la médiation ».

Le 29 mars 2017

Sur les réseaux


Newsletter


Communiqués


Page generated in 1,073 seconds. Stats plugin by www.blog.ca
Share This