Sélectionner une page

Réforme institutionnelle en Île-de-France / Nouveau big bang institutionnel ? Le trou noir pour les habitants !

Oct 16, 2017 | Communiqués

Pour le groupe Front de gauche, la Région Île-de-France est désormais la plus à même de porter le « fait métropolitain » compte tenu de son périmètre, de ses compétences et de sa capacité à faire le lien entre zone urbaine dense et territoires ruraux. Faut-il encore qu’elle assume des politiques publiques volontaristes et solidaires !

C’est dans un tel cadre que, pour notre groupe, départements et communes doivent continuer de participer au fonctionnement institutionnel francilien: ils sont le point d’équilibre politique, économique et citoyen.

Pour Céline MALAISE, présidente du groupe, « il est donc hors de question de supprimer les départements et les communes mais bien de respecter leur clause générale de compétence au regard de celles des autres collectivités. Avoir des collectivités proches des habitants, c’est permettre le déploiement d’un service public de qualité, de politiques publiques innovantes et de proximité. »

La nouvelle carte francilienne des territoires ne saurait être réfléchie sous le seul prisme de la concurrence financière.

Au contraire, pour le groupe Front de gauche, « ce qui doit être au cœur de ce débat, c’est l’intérêt des 12 millions de Francilien.ne.s et c’est à eux que doit revenir le dernier mot sur ce big-bang institutionnel annoncé. Plus qu’un simple réhabillage institutionnel, c’est le squelette qui vertèbre les politiques publiques nécessaires à la vie quotidienne des Francilien.ne.s. qui va être bouleversé. C’est pourquoi, nous demandons l’organisation d’un débat public et la tenue d’un referendum sur le Grand Paris. »

Le 16 octobre 2017

Sur les réseaux


Newsletter


Communiqués


Page generated in 1,135 seconds. Stats plugin by www.blog.ca
Share This