Sélectionner une page

Séance régionale des 22 et 23 septembre 2016 – Routes, voies sur berges : Pécresse met les gaz !

Sep 16, 2016 | Communiqués, Transports

Pour la rentrée, la droite déroule son projet pour la route. S’attaquer aux bouchons qui touchent quotidiennement des millions de Francilien-ne-s est impératif mais le « plan nanti-bouchon » de Valérie Pécresse entérine une priorité donnée aux déplacements individuels en voiture. L’ambition pour le développement des transports collectifs y est quasi-nulle et confirme ce que l’on pouvait craindre lorsqu’elle a décidé, avec Manuel Valls, d’augmenter le tarif du pass Navigo. Elle choisit la route aux dépens de la lutte contre la pollution de l’air et de la santé publique. Ainsi, le groupe des Républicains poursuit, avec une niche, l’offensive de la droite parisienne contre la piétonisation des voies sur berges. Au passage, il oppose les habitants de la petite couronne et ceux de Paris au lieu d’agir pour améliorer le quotidien de la majorité des Francilien-ne-s.
Allant à rebours du sens de l’histoire, la droite tourne ainsi le dos au progrès social qui, au XXIème siècle, doit aussi être environnemental. Par des amendements, le Front de gauche présentera un véritable plan « anti-bouchons » reposant notamment sur le développement du fret ferroviaire et fluvial et l’amélioration de l’offre de transports en commun.
Il interpellera aussi Valérie Pécresse, présidente du STIF, concernant Alstom. La commande publique nationale de matériel roulant repose en grande partie sur notre Région. Elle doit donc intervenir auprès de la RATP et de la SNCF pour accélérer les commandes et ainsi consolider l’emploi en France. Pour Pécresse qui se targuait de vouloir être « un président entrepreneur », ce serait bien le moins !
Par ailleurs, suite aux inondations de ce printemps, Valérie Pécresse veut aider les agriculteurs à hauteur de 6,5 millions d’euros pour l’achat de semences certifiées. Le Front de gauche s’interroge sur les critères retenus (grands ou petits exploitants, circuits courts ou non…), alors que Valérie Pécresse veut déléguer l’attribution de cet argent public aux chambres d’agriculture qui sont dirigées par la FNSEA.

Le 16 septembre 2016.

Sur les réseaux


Newsletter


Communiqués


Page generated in 1,138 seconds. Stats plugin by www.blog.ca
Share This