Sélectionner une page

Téléchargez ici le rapport sur l'accueil des femmes victimes de violences sexuelles et/ou conjugales dans les commissariats

ACCUEIL DES FEMMES VICTIMES DE VIOLENCES DANS LES COMMISSARIATS

L’INSUPPORTABLE RAPPORT QUI A FAILLI ETRE PASSE SOUS SILENCE !

 Un rapport, commandé en 2018 par la Préfecture de Police de Paris et achevé en septembre 2019 par le Centre Hubertine Auclert, vient d’être rendu public après plus de deux années de silence volontaire de la Préfecture.

Grâce à la pugnacité d’élues féministes, la Préfecture vient enfin de publier ce qu’elle appelle pudiquement « un diagnostic » sur l’accueil des femmes victimes de violences conjugales et/ou sexuelles et l’évaluation du danger dans trois commissariats de Paris et de la petite couronne.

Je tiens à saluer une nouvelle fois le formidable et indispensable travail du Centre Hubertine Auclert auquel la droite régionale a coupé des moyens à son arrivée en 2016.

Ce rapport pointe de graves dysfonctionnements dans l’accueil des victimes mais aussi dans leur prise en charge ou leur orientation vers des associations d’aides aux victimes. Il fait également état du manque de confidentialité à toutes les étapes, du pré-accueil à l’enquête, mais aussi d’un défaut de suivi interne des plaintes.

Des « défauts de posture professionnelle » sont également consignés ou encore l’absence de trame d’audition structurée qui compromet la bonne compréhension de la situation et d’évaluation du danger encouru par la victime. On y découvre également que 20% de l’ensemble des mains courantes déposées dans ces commissariats test sont liées à des violences conjugales ce qui est dramatique.

Ces trois commissariats étudiés ne permettent pas d’en déduire une généralité pour l’ensemble des commissariats d’Ile-de-France et de France. Toutefois, ce rapport est révélateur de l’état d’une situation qui est bien un fléau national.

Après cinq années de mots creux et d’absences de moyens, force est de constater que ce rapport met à mal les promesses gouvernementales sur cet enjeu de société qu’est la lutte contre les violences sexuelles et conjugales et l’accompagnement des victimes. La publication tardive et en catimini de ce rapport confirme une volonté de cacher l’absence de traduction en actes des promesses du triste trio Schiappa/Darmanin/Macron.

Céline MALAISÉ

Présidente du Groupe Gauche Communiste, Écologiste et Citoyenne

La synthèse du rapport réalisé par le Centre Hubertine Auclert à télécharger : SYNTHESE_etude_commissariat_VFF_version_septembre

 


Nous suivre sur les réseaux


Communiqués


Eviter la hausse du passe Navigo : c’est possible !

Eviter la hausse du passe Navigo : c’est possible !

Ile-de-France Mobilités connait, depuis plusieurs années, une crise de financement. Utilisant la crise sanitaire comme prétexte, Valérie Pécresse n’assume pas la gravité de la situation. Le 8 septembre 2020, Valérie Pécresse déclarait « la crise du covid ne coûtera...

lire plus
Page generated in 1,567 seconds. Stats plugin by www.blog.ca
Share This