Sélectionner une page

Les prises de parole courageuses d’actrices, dont Judith Godrèche, ont permis la libération de la parole sur les violences sexuelles et sexistes dans le cinéma. Depuis, les témoignages d’actrices et d’acteurs se multiplient ainsi que les plaintes et les procédures judiciaires. Face à l’ampleur des violences sexuelles et sexistes dénoncées et du caractère systémique décrit dans les témoignages, toutes les parties prenantes doivent agir et participer à la lutte contre ces violences et les prévenir.

La Région Ile-de-France finance la création cinématographique et audiovisuelle à travers des aides à l’écriture de scénarios et à la réalisation. Elle est, depuis plusieurs décennies, la première région contributrice à la création cinématographique et audiovisuelle.

Pour notre groupe, la Région se doit d’écouter les victimes et tenir compte de la vague de témoignages dans ses politiques publiques. La Région peut en effet agir en conditionnant, par exemple, ses aides à la mise en place d’un référente et référent « enfants », indépendants de la réalisation et de la production, destinés à accompagner sur les tournages les actrices et acteurs mineurs. La Région peut également conditionner ses aides à la mise en place d’une ou d’un « référent intimité » en cas de tournage de scène d’intimité d’actrices et/ou d’acteurs mineurs comme majeurs.

Intégrer ces deux propositions dans les dispositifs régionaux, c’est le sens d’un amendement que notre groupe a déposé et qui a été examiné ce matin lors de la Commission permanente de la Région, commission au cours de laquelle une subvention de 15 000 € sera votée au bénéfice du film « Moi aussi » réalisée par Judith Godrèche.

En réponse à notre demande, la Vice-Présidente de la Région chargée de la culture, Madame Florence PORTELLI, a répondu favorablement et a pris l’engagement de présenter sous peu une adaptation des critères de subventionnement du cinéma pour intégrer des mesures contre les violences sexuelles et sexistes.

Victoire : la Région Ile-de-France deviendra sous peu la première Région de France à conditionner ses aides à la création cinématographiques à la lutte contre les violences sexuelles et sexistes.

Il s’agit d’une avancée majeure que nous tenons à saluer. Il s’agit d’un message fort en direction de la profession et des victimes. Le combat contre les violences sexuelles et sexistes et contre toutes les formes de violence faites aux femmes se poursuit.

Céline Malaisé

Présidente du groupe Gauche Communiste, Écologiste et Citoyenne


Nous suivre sur les réseaux


Communiqués


SDRIF-E : AVIS FAVORABLE ET REVERS POUR VALERIE PECRESSE

Le projet de Schéma Directeur de la Région Ile-de-France (SDRIF-E), plan qui guidera l’aménagement du territoire jusqu’en 2040, a été soumis à enquête publique du 1er février au 16 mars 2024. La commission d’enquête publie ses conclusions ici...

lire plus

Le 17 novembre 2021, le Conseil régional d’Ile-de-France a voté la mise en révision du Schéma Directeur de la Région Ile-de-France (SDRIF). Notre groupe politique demandait de longue date cette révision en raison notamment de l’accentuation de l’urgence climatique, l’aggravation de la crise du logement et la multiplication de projets sur de terres agricoles.

Le 12 juillet 2023, le projet de SDRIF-E a été arrêté par le Conseil régional. Cette version du document a été soumise à l’enquête publique du 1er février 2024 au 16 mars 2024.

Retrouvez toutes les contributions de notre groupe à l’élaboration de ce schéma stratégique sur cette page (qui sera complétée progressivement).

Télécharger notre contribution à l’enquête publique, 150 propositions pour l’Ile-de-France : Contribution SDRIF-E : 150 propositions pour l’Ile-de-France

Si un avis favorable était délivré à l’issue de l’enquête publique, le schéma définitif devrait être approuvé par le Conseil régional le 10 juillet 2024 puis, l’Etat donnera ou non son accord pour une entrée en application fin 2024 selon le calendrier actuel.

Un projet de SDRIF-E anti-social, qui conforte les déséquilibres de la Région et les aggrave

Malheureusement, les orientations stratégiques du futur schéma démontraient l’absence d’ambition politique en matière de réduction des inégalités sociales et territoriales, de résorption de la pénurie de logements, etc. L’actuel projet confirme ce manque d’ambition : il viendrait en l’état aggraver la pénurie de logements, il renie l’objectif de zéro artificialisation nette des terres, il ne propose pas d’amélioration pour les transports en grande couronne, etc. Pire, il propose une mesure polémique anti-logement social qui aboutirait à réduire la production de logements de 21 % ! En pleine pénurie, ce serait un désastre !

Téléchargez ici le projet de SDRIF-E sur cette page : https://www.gauchecom.fr/sdrife/

Un autre projet, en prise avec les besoins des habitant.es, est pourtant possible ! 

Pour porter une autre vision de l’Ile-de-France, notre groupe a proposé 125 amendements afin de mieux répondre à l’urgence climatique, pour construire davantage de logements publics, pour réduire les inégalités sociales et territoire, pour développer les transports publics, etc. 14 ont été repris par l’exécutif régional mais cela n’a pas changé la nature du document qui livre l’Ile-de-France à l’aménagement libéral sans prendre en compte les inégalités territoriales, la crise du logement et trop peu la crise climatique.

Retrouvez-nos 125 propositions déposées en juillet 2023 :

Dossier SDRIF-E : 125 propositions pour mieux vivre en Ile-de-France

… et les 125 amendements détaillés ci-dessous :

[Nos 125 amendements au projet de SDRIF-E à télécharger]

Les élu.es du groupe Gauche Communiste, Ecologiste et Citoyenne vous donnent les clés pour comprendre ce nouveau document et ses conséquences. Retrouvez ci-dessous leurs interventions en vidéo.


Nous suivre sur les réseaux


Communiqués


SDRIF-E : AVIS FAVORABLE ET REVERS POUR VALERIE PECRESSE

Le projet de Schéma Directeur de la Région Ile-de-France (SDRIF-E), plan qui guidera l’aménagement du territoire jusqu’en 2040, a été soumis à enquête publique du 1er février au 16 mars 2024. La commission d’enquête publie ses conclusions ici...

lire plus
Page generated in 6,091 seconds. Stats plugin by www.blog.ca
Share This